En Israël

Comme le montre la récente interview d’Omar Sy, il est et a toujours été compliqué de se prononcer sur le conflit Israëlo-Palestinien, et ce quel que soit son niveau de popularité. C’est en tous cas mon point de vue.

Le fait est que j’ai de la famille en Israël, que j’y suis souvent allé en vacances et que même si j’essaie de rester le plus objectif possible, je ne le suis pas. Par exemple, j’ai un ancêtre qui fut enfermé dans un camp de concentration, j’arrive donc à comprendre l’intérêt du sionisme. Mais je ne suis jamais allé dans aucun pays arabe et je ne connais pas vraiment l’envers du décor.
Alors même si de ce post transpirera mon affection pour ce pays, je pense qu’il faut le prendre comme un simple report d’un voyage en Israël qui eut lieu l’an dernier et que j’ai mis longtemps à me décider de publier. J’essayerai quand même de conserver un minimum d’esprit critique, mais ça n’est rien d’autre qu’ un petit aperçu de ce que j’ai vécu et vu là-bas.

Israel01

 

Après des contrôles de sécurité toujours musclés, et les applaudissements de rigueur à l’atterrissage,  nous sommes arrivés à l’aéroport, attendus par une voiture de location de marque MG. Je pensais que c’était une marque chinoise qui s’était inspirée sans scrupule de General Motors, mais le fait est, que même si aujourd’hui la marque a été reprise par une compagnie chinoise, elle était en fait d’origine anglaise, sans lien avec la marque américaine.  Lire la suite

Publicités

Travel travel

Welcome to the USA

Deux mois après mes vacances aux Etats-Unis, voici un petit report. Deux mois c’est long pour bien se rappeler de tous les détails, et tant mieux parce que si je racontais tous les détails ça donnerait un report plutôt anxiogène. J’ai plutôt mal vécu ce voyage dans l’ensemble. Dormant mal et peu sur des lits inconfortables, et souvent sur les nerfs. La densité de gens à New-York est très élevée, (je n’aime pas trop la foule) et même si les gens là-bas étaient plutôt sympathiques, tout te rappelle qu’ils travaillent beaucoup, notamment leurs mines fatiguées. Chicago était plus cool, mais c’est là où je dormais le plus mal. Ceci dit, le temps qui passe aurait plutôt tendance à atténuer les mauvais souvenirs et à modifier la charge émotionnelle de mes photos du côté positif.

 

Lire la suite