Finales NBA 2017: Le choc des sweepeurs.

En premier lieu parlons des sujets vraiment importants.

Pour cela, je vous ai fait une BD. Ah ben non.

La NBA n’est pas homophobe ni transphobe.
Elle a déplacé le lieu de son dernier All-Star Game de Charlotte à New-Orleans en signe de protestation à une loi jugée hostile aux LGBT, promulguée en Caroline du Nord. (source)

La NBA n’est pas raciste, ses joueurs, certes en majorité américains et en grande partie noirs et métisses (je crois que je viens de raciser des gens), viennent de partout dans le monde et sont payés en fonction de leurs compétences et pas de leur couleur de peau. Elle n’est pas non-plus contre la non-mixité.

Par défaut, la NBA n’est pas sexiste car aucune femme ne joue en NBA.

Par contre le basket américain est sans doute sexiste.
Les basketteuses jouent en WNBA (W pour women) et sont moins bien payées que les hommes. Pour des raisons de droits télé, elles font moins d’audience que les hommes, mais aussi pour des raisons moins équitables.
En effet, le règlement de la WNBA impose à ses équipes la somme maximum dont elles disposent pour payer les salaires de ses joueuses. C’est le salary cap. Il évolue mais est en ce moment de 900 000 dollars par équipe. Il existe aussi pour les hommes, mais est 100 fois plus important en NBA (94 millions de dollars pour la saison 2016-2017).

La NBA est élitiste, par la taille. Son plus petit joueur mesure 1m75. Le basket est un sport élitiste. En moyenne, un joueur de basket professionnel mesure autour de 2 mètres.

OK

LeBron James

 

Tout cela étant dit, attaquons-nous à la future finale de la NBA opposant pour la troisième année de suite les Cleveland Cavaliers aux Golden State Warriors.

finals-matchup

 

A l’ouest, le big « 3 and a half » , composé de Stephen Curry, double MVP de la saison régulière, Kevin Durant, une fois MVP,  Draymond Green, et la moitié, Klay Thompson.

Klay Thompson

Thompson faisait partie du big three mais depuis l’arrivée de Kevin Durant, il s’est un peu éteint, et on n’a jamais vraiment eu affaire au big four qu’on attendait.

Pour accueillir Durant et respecter le salary cap, Golden State a dû se délester d’une partie de son équipe. Mais malgré un banc prétendument assez faible ils ont terminé la saison à la première place de la ligue. Un exploit qu’ils ont accompli grâce à leurs stars, mais aussi leurs coachs qui ont su valoriser l’apport d’un banc finalement de bonne qualité, à l’image du bel apport de JaVale McGee (voir les roster au bas du post pour savoir quelle tête il a), et souvent enrichi d’un Klay Thompson utilisé en sixième homme.

Leurs playoffs se sont déroulés tranquillement, 3 sweeps d’affilée, mais la finale contre les Cavs, champions en titre, s’annonce plus difficile. Je dirais même qu’ils vont perdre.

Sad-Jordan-Warriors - Edited

A moins que Kevin Durant, seule star non titrée du lot, ne soit surmotivé et sorte des matchs à 50 points. A leur crédit ils auront l’avantage du terrain.

 

Golden-State-Warriors-vs-Cleveland-Cavaliers-Live-Streaming-760x500

 

A l’est les Cavaliers n’ont perdu qu’un match sur tous les playoffs. Eux aussi se présentent donc en forme pour ces finales.

10073650-nba-playoffs-cleveland-cavaliers-at-boston-celtics-850x560

A la différence des Warriors, les Cavs se sont beaucoup renforcés cette saison. Pas de star, mais des joueurs expérimentés, capables d’occuper une place de titulaire dans une équipe un peu moins forte, attirés par la perspective de jouer avec LeBron pour les champions en titre.

Ainsi, Kyle Korver a assuré l’intérim au poste d’arrière lors de la blessure de J.R. Smith et a pu rester dans le roster. Deron Williams, lui, est arrivé pour backer Kyrie Irving. Andrew Bogut, champion avec les Warriors a aussi été transféré de Dallas à Cleveland, mais s’est blessé au bout de quelques secondes de match, out pour la saison. Les Cavs devront se débrouiller sans vrai pivot de haut niveau.

Pour moi ils sont les favoris de ces finales. LeBron a récupéré un shoot fiable, ce qu’il possédait à ses débuts mais qui lui avait manqué ces dernières années.

2015 NBA Finals - Game One

Si les deux 5 majeurs sont à peu près de niveau égal, le banc des Cavs est clairement le meilleur de NBA. Seuls quelques petits ajustements restent à faire par les coachs pour que chacun trouve sa place, se sente concerné, apprenne les systèmes et s’adapte à un jeu avec un LeBron James à la fois ultra-dominant et attentif à ses coéquipiers.

Les deux rosters:

Golden State Warriors

Screenshot 2017-06-01 at 15.42.20

 

Cleveland Cavaliers

Screenshot 2017-06-01 at 15.41.15

 

On peut suivre les finales NBA sur beINSPORTS France, dès cette nuit pour le match 1, à 3h10 en France, avec rediffusions le matin vers 9h30 et 11h.
Ainsi que sur le site de la NBA, en direct ou en différé à l’heure que vous voulez grâce au League Pass.
Dans les deux cas faut payer.
Il doit exister des streams illégaux qui retransmettent les matchs mais personnellement c’est pas mon kiff. Risque de choper des virus, image de moins bonne qualité, canal qui saute régulièrement…

Récemment j’ai vu qu’on pouvait aussi voir des matchs de NBA gratuitement sur Youtube. Le flux est de moins bonne qualité mais c’est le seul inconvénient par rapport aux autres streams illégaux. Par contre je ne sais pas si les finales y seront diffusées.

Bref, bonnes finales.