NBA 2016-2017, les 5 équipes à suivre en ce début de saison.

Ce soir, la NBA reprend et si t’as pas bein t’es pas in. Mais trêve de jeu de mots facile, car tu peux t’abonner quand tu veux, ou te débrouiller comme tu peux pour regarder les matchs pas trop légalement, this is why we internet.

Bein sports annonce cette saison 11 matchs par semaine, et même si tous les fans de NBA sont contents, il faudra faire une sélection pour ne pas atteindre l’overdose. Alors si vous découvrez la NBA ou si vous aviez décroché, je vais essayer de vous orienter en vous délivrant ma sélection des 5 équipes à suivre en ce début de saison. Celles sur qui on mise pour nous donner du spectacle et nous faire serrer le poing comme si c’était nous qui venions de décocher ce buzzer beater fade away jump shot de derrière la ligne des 3 points. Celles de qui on attend de belles performances, même si rien n’est encore sûr.
Edit: On peut aussi accéder à tous les matchs en payant un abonnement annuel sur nba.com.

  1. Les Cleveland Cavaliers:2016-nba-champions-splashLes champions en titre ont conservé leur 5 majeur et ont même réussi à recruter un élément intéressant en la personne de Mike Dunleavy Junior qui tournait à une dizaine de points l’an dernier à Chicago. Il rejoindra un banc relativement étoffé. A signaler, le départ de leur meneur numéro 2, Matthew Dellavedova, mais Cleveland s’est bien équipé en guards remplaçants. Ils viseront la tête de la conférence est et donc commenceront fort. (Et continueront fort, aussi)
    .
  2. Les Golden State Warriors:golden-state-warriors-players-kevin-durant-l-and-steph-curryIls ont récupéré Kevin Durant, MVP de la saison 2012-2013, et perdu quelques joueurs dont 2 du 5 majeur. Avec 3 shooters longue distance hors normes, dont 2 MVP de la saison, ils restent tout-de-même une équipe super dangereuse. On attend cependant de voir comment le coach Steve Kerr réussira à concilier tout ça.
    .
  3. Les San Antonio Spurs:spursTim Duncan, ailier-fort, grand des Spurs et de la NBA, est parti à la retraite, créant un vide et surtout une inconnue, les Spurs parviendront-ils à maintenir leur niveau d’excellence acquis lors de ces 20 dernières années ? Pour cela, ils ont opéré une transition en douceur, recrutant l’an dernier un autre ailier-fort très performant, Lamarcus Aldridge. Cette année ils continue à faire fort en attirant Pau Gasol dans leur roster. Fait intéressant, Gasol et Tony Parker sont frères ennemis, se cotoyant sur les meilleurs terrains depuis l’âge de 15 ans, et s’éliminant l’un l’autre très souvent, surtout en équipe nationale. Ils furent également draftés la même année, Pau Gasol étant élu rookie de l’année, avec comme dauphin Tony Parker. TP possède malgré tout 1 titre NBA de plus que Gasol. Il sera intéressant de voir comment ces deux-là s’entendront sur le terrain.
    .
  4. Les Chicago Bulls:maxresdefault-1-editedSuite à une saison en dessous de leurs espérances, les Chicago Bulls ont fait le ménage avant d’aborder la prochaine saison. Ecartant Derrick Rose qui n’a jamais récupéré son niveau d’avant sa première grosse blessure au genou. Laissant partir Joakim Noah et Pau Gasol. Ils ont essayé de combler les vides en recrutant Rajon Rondo et Dwyane Wade, deux guards de grand talent. Dwyane Wade étant né à Chicago, on peut espérer que son retour aux sources sera bénéfique pour lui et son équipe. Si la sauce prend, cette team, bien que manquant d’un ailier fort de gros niveau, sera sans doute l’une des plus performante de la saison.
    .
  5. Les New-York Knicks:knicksEquipe en complète reconstruction ces dernières années, avec comme artisan Phil Jackson, coach le plus titré de l’histoire, à la présidence. Ils miseront sur leur superstar Carmelo Anthony, mais aussi sur la bonne surprise de la saison dernière Kristaps Porzingis, et pourront compter, du moins l’espèrent-ils sur Joakim Noah et Derrick Rose, fraîchement débarqués des Chicago Bulls. Un MVP de la saison régulière, Rose, et un MVP défensif, double vainqueur du Final Four en Université, Noah. Ces deux-là devront déjà faire attention à leur santé, ayant souvent été blessés la saison dernière. Contrairement aux 4 équipes pré-citées, ils ne viseront pas le titre, mais une présence en playoffs qui fait défaut aux Knicks depuis assez longtemps. Et pourquoi pas passer un tour.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s