Time out

3 ans.

Ca fait maintenant 3 ans que je me suis inscrit à cette formation de Community Manager à distance.

Honnêtement, elle avait tout pour plaire. En travaillant dur, en 1 an elle était bouclée.
Sauf qu’en 3 ans, j’ai rendu 4 devoirs sur 50.
Mon problème insoluble: Je n’arrive pas à me sentir heureux quand je suis en cours avec des gens. Pour résumer, les relations sociales me stressent. Quand je suis seul chez moi, je ne travaille pas. Et je ne suis pas heureux non plus.

Que faire maintenant ? Je n’y croyais pas à fond, à mon potentiel de Community Manager. J’ai envie de me réorienter. Mais pour faire quoi ? Je n’en ai pas la moindre idée.

Ou plutôt si, j’ai des idées, mais là encore je ne crois pas en mon potentiel.
Ecrire un livre: Un de mes rêves. En terminale j’ai essayé d’écrire un polar à la Agatha Christie se déroulant dans mon lycée avec uniquement des protagonistes réels et existants. J’ai vaguement écrit quelques notes sans aller plus loin. Ecrire un livre ou même une nouvelle et me faire publier reste un de mes rêves.
Ouvrir un magasin de sneakers: Egalement un rêve. Concrètement, j’ai ouvert un blog sur les sneakers qui ne marche pas du tout au niveau viewers. Je n’ai pas encore tout fait pour le booster, ça reste dans les tuyaux. Mais passer d’un blog à un magasin est un pas de géant que je ne m’imagine pas encore faire.

Car cette année eut lieu une révélation. Comme vous ne le savez pas forcément je suis handicapé. Je suis inscrit à la MDPH, la Maison départementale des personnes handicapées qui me verse une allocation qui, couplée avec une allocation logement me permet de payer un loyer et de me nourrir. Rassurez-vous nobles contributeurs, ces allocations sont remises en question tous les ans pour l’allocation logement et tous les deux ans pour l’allocation aux adultes handicapés.

Bref, je suis handicapé mais je crois que ça ne se voit pas trop. Hors cette année j’ai appris que j’étais considéré comme handicapé entre 50 et 80% . (J’espère que vous comprenez, je ne saurais pas l’expliquer autrement.) Ce qui fait que maintenant je comprends mieux pourquoi j’ai tant de problèmes. Bref c’est une révélation qui à la fois, me soulage et me fait peur.

Donc que faire de tout ça, je n’en sais rien. Peut-être tenter des MOOCs ? Trouver un travail dans une association ?

Il faut que je trouve quelque chose en accord avec mon handicap que je ne croyais pas si élevé.

 

2 réflexions sur “Time out

  1. Officialiser ton statut, c’est déjà un pas en avant, qu’il soit agréable et/ou flippant et/ou décourageant. Trouver une voie, c’est dur, parce que parfois, on prend plus de confort à se demander ce qu’on aimerait bien faire que de le faire. Le blog basket, qu’il soit lu ou non, c’est une réussite pour toi parce que tu le tiens. Commence par ici : faire quelque chose de manière régulière ou soutenue. Des bises

    J'aime

    1. Ouais, peut-être. Franchement je ne sais pas qui se contenterait d’être aussi peu suivi en tenant un blog qui, en plus nécessite pas mal de boulot. Malgré tout ce que je peux me dire pour rester motivé, que ça peut me servir dans un entretien d’embauche, que ça reste un plaisir même si je le fais plus sérieusement, au bout d’un moment quand on a pas assez de retour la motivation s’étiole.
      Mais bref, je te remercie pour tes likes sur Facebook :) Je me rends compte que tu restes en contact et que tu m’encourages. Merci, des bises aussi ;)

      J'aime

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s