Julien doré – Piano Lys, chanson inspirée du Kamoulox de Kad et Olivier

Rappel:
 L’art est difficile et la critique l’est moins, j’en suis convaincu. C’est pour cela que je le dis: Ce qui suit n’est pas une vraie critique, mais plutôt ce que ce texte m’inspire, à moi , humble public de merde qui n’a pas d’amis et possède du temps à perdre à ne savoir qu’en faire. D’autre part je souhaite signaler que je suis un gros con et qu’il ne faut accorder aucun crédit à mes commentaires ni à mes écrits en général.
.
.
.
.
Bonjour
.
Piano Lys, chanson de Julien Doré est parée d’une musique à mon goût, mais aussi de paroles totalement et d’un bout à l’autre What The Fuck. Soit ce mec a écrit un morceau d’une poésie géniale mais que seuls les initiés peuvent comprendre, soit le mec se fout de notre gueule, soit ce n’est pas lui qui l’a écrite mais un ado, lors d’un atelier d’écriture “raconte-moi tes vacances en Hollande”, auquel Julien Doré aurait assisté et à qui il aurait essayé de donner un petit coup de pouce.
Personnellement, mon avis est que je décline l’invitation et pousse un caddie sans pièce dans une grotte bien fraiche.
.
Alors si vous voulez écouter la chanson pour vous faire votre propre opinion, vous pouvez le faire là :Julien Doré – Piano Lys
.
Passons maintenant à l’analyse des paroles:
.
J’essuie les larmes de tous les fonds – Quels fonds ?
De fil en cave sans opinion – “Tiens fonds et opinion ça rime !” s’est écrié un jour Julien Doré alors qu’on lui avait donné un exemplaire d’un dictionnaire de rimes.
Je suis le lys que tu exportes – Symbôlique un peu osée, être un lys euh… rapport à la famille royale française ? Par contre on peut tout-à-fait exporter un lys donc j’accueille cette deuxième partie de vers avec de bonnes intentions.
In extrémis en porte-à-porte – Exporter un lys in extremis ça peut vouloir dire que lors de l’exportation le lys a failli fâner mais il arrive en bon état à son destinataire. Plusieurs destinataires apparemment puisque Julien Doré est obligé de faire du porte à porte pour le vendre ou le donner on ne sait pas trop.
.
Dans les virages que tu m’empruntes – Que tu empruntes aurait été ok. Mais que tu M‘empruntes ? Peut-être Julien Doré est-il le propriétaire d’une autoroute. Je ne vois que ça.
Je trace en large le trait d’Absinthe – L’Absinthe que tu bois Julien Doré donc. Mauvais pour la santé à long terme, mauvais pour tes textes à court terme.
Qui me remonte le long du nez – Absinthe ou plutôt cocaïne alors ?
En amont des cétacés – Je confirme ce que vous avez toutes et tous pensé : Ne pas se droguer au moment d’écrire un texte de chanson avec un dictionnaire de rimes.
.
Je peins la langue bleu de Cézanne – Cézanne ou ces ânes ? Attention au manque de respect envers son public.
Battées au fer rouge pivoine – Je ne sais pas, je suis sur le point d’abandonner mon analyse de ce texte. Tout ça n’est qu’un amas de mots qui sonnent ou riment sans aucun sens pour moi. Un double s’il-vous-plaît barman. Même un triple allez.
Qui me demande tout à l’envers – Ok, là je pense que je commence à tout comprendre. Je suis tel Esteban, Tao et Zia devant une énigme dans un temple aztèque, sur le point de découvrir le code d’entrée de la salle au trésor. C’est écrit à l’envers ! Si on intervertit l’ordre des lettres, de la dernière à la première le texte prend tout son sens ! Et on s’aperçoit qu’il est écrit en islandais !
Et je me doute que tu t’y perds – Première phrase censée de la chanson.
.

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s