Rêve éveillé

« La télé c’est le miroir aux alouettes« . Cette phrase est souvent revenue quand je disais que je voulais faire de la télé. Au fur et à mesure que je n’osais pas me lancer, je me suis aussi convaincu qu’elle devait être vraie.
Sauf que voilà, je connaissais un mec, il était pas connu. Et je suivais un peu son blog, il écrivait bien, il arrivait pourtant que je n’accroche pas. Souvent quand il écrivait des petites nouvelles. Je n’ai jamais accroché à la lecture de nouvelles sur les blogs, je ne sais pas pourquoi. Lui a laissé un ou deux commentaires sur le mien.  Je l’ai rencontré quelquefois. On a pas vraiment échangé. Jamais je ne l’aurai imaginé, mais aujourd’hui il a du succès grâce à la télé.
Ce que je veux dire c’est que la télé, dans ma vie elle est juste à côté. Je côtoie des gens qui y passent de temps en temps. Je pense que pour eux c’est avant tout un moyen de faire connaître une activité connexe ou de gagner un peu leur vie. En même temps je ne sais pas, je ne leur ai jamais posé la question.
Mais tout ça rend complexes mes rapports avec la télé. La télé c’est une réalité et un mensonge en même temps. Les gens y sont à la fois vrais et faux. L’ image qu’ils veulent donner, leurs gestes y sont la plupart du temps sont calculés et en même temps ce calcul est sincère.
Parfois, je ne me rends plus compte qu’en regardant la télévision je vis par procuration. Ce soir (ou plutôt hier soir) je regardais François Hollande, nouvellement élu président, et j’avais l’impression d’être là, avec lui; ou du moins je vivais ce moment, tout en ne le vivant pas.
Connaître des gens qui bossent pour la télé c’est presque comme si je travaillais à la télé. Sauf qu’en fait je vis par procuration.

Internet c’est presque pire, car j’ai la sensation que si je m’y prenais bien je pourrais gagner de l’argent en travaillant sur et par internet. J’ai l’impression que c’est accessible alors que ça ne l’est pas vraiment. Il suffit de me rappeler le nombre de CV envoyés à des annonces de boulot par internet sans réponse pour m’en rendre compte.

Et je me pose des questions. Internet c’est ma vie ? Les médias c’est ma vie ? Ou la vie d’autres que je regarde à travers un écran et que je vis par procuration ?
Ma réalité est confuse.

Je suis désespéré mais je garde espoir. Je suis présent mais absent.

Tous ces gens qu’on voit dans cet écran, qu’on a l’impression de connaître mais qu’on ne connait pas vraiment, alors qu’eux ne nous connaissent pas du tout. Irréels mais existants. Cette proximité factice qui donne envie de s’attacher. Cette vérité réelle qui lorsqu’on la touche peut donner envie et donne envie à beaucoup de se détacher.

La télévision aime le succès. La télévision crée du succès. Et si elle n’existait pas ? On a tendance à penser que la télévision est un miroir aux alouettes, l’opium du peuple. Mais parfois j’ai l’impression qu’elle nous sauve du pire. Les jours de grand optimisme je pense qu’elle peut être utile et bénéfique.

Parfois je me dis que je ne perds pas mon temps.

J’en rêve. Je dois rêver.

Publicités

2 réflexions sur “Rêve éveillé

  1. Je ne sais pas si tu dois rêver de passer à la télé. Mais tu pourrais peut-être envisager de participer autrement. En écrivant des textes pour des gens qui y passent par exemple. Tu as une sensibilité et un humour certains, ça pourrait peut-être donner quelque chose.

    J'aime

    1. Aujourd’hui je ne rêve plus vraiment de passer à la télé. Ce qui m’intéresse c’est l’image que donne la télé des gens. Ils ont l’air soit super forts, super compétents, soit super débiles, super remarquables par leur côté négatif.
      On y parle des vainqueurs, des n°1 et des catastrophes ou des rebus de la société.
      Enfin… pas tout le temps, mais souvent.
      Ca reste fascinant… mais c’est aussi parce-que le but premier de la télé est de fasciner, pour que tu ne zappes pas.
      Sinon effectivement j’ai déjà essayé d’y participer en étant derrière, en restant caché. Ca n’a pas marché mais ça aurait pu. Par contre je ne sais pas si j’aurai assumé et assuré.

      J'aime

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s