Je souhaite devenir Community Manager.

C’est encore un peu fébrile, d’une longue, fatigante et particulière journée que je me pose devant mon laptop pour vous la décrire. Une journée pour certains banale, pour moi presque un changement d’univers.
Je passe rapidement sur le matin, levé à 6h30 après 3 heures de sommeil; je dois aller à la pharmacie chercher le médicament qu’ils n’avaient pas, que j’ai commandé.
D’abord je mange car pour passer mon scanner de 11h15, je dois être à jeun de 4 heures. Je dois aussi ingurgiter une solution diluée dans de l’eau, 75cl d’un truc au goût bizarre, mais pas aussi dégueulasse que je ne le craignais, engloutis en 10 minutes à peine. Je me surprends.
Mon père m’amène en voiture au centre d’examens, soulagé car le voyage en métro s’annonçait casse-bonbon avec plusiseurs changements, vis ma vie de parisien nanti.
Scanner du foie, mauvaise nouvelle mon foie est trop gros et trop gras. Bonne nouvelle, ça se guérit, il faut en trouver la cause.

Retour à la maison 1h30 plus tard, il me reste 45 minutes pour manger, plus 45 minutes de trajet, je suis à 1H30 de la fin de ma vie.

Pourquoi ai-je proposé cet atelier dédié au blog ? Je n’ai jamais animé d’atelier de ma vie. Je n’ai jamais été bon en exposé ou devant une classe. Moi, mon truc c’est le silence, et en deuxième l’écriture. Pas forcément la littérature, non, les sciences aussi, mais par la voie du stylo et de la feuille à grands carreaux avec le trait de la marge rouge à gauche.

J’ai l’impression de repasser le bac, un peu de maturité en plus, qui me permet de presque gérer mon stress. De toutes façons ça fait deux semaines que je stresse à l’idée d’éventuellement co-animer cet atelier. Mais je voulais aller au bout, pour moi et pour les membres du groupe qui voulaient en savoir plus.
Aussi pour retrouver cette satisfaction d’avoir triomphé de la difficulté.

J’avais pas trop mal préparé mon coup. Un peu dans l’urgence comme d’habitude, d’ailleurs je n’ai pas fini de rédiger ce qui m’a servi de fil rouge, un post de blog au sujet des blogs.

J’ai beaucoup lu ce que j’avais préparé. Que j’avais préparé dans l’optique de le lire. Mais je pense que c’est moins captivant d’écouter un mec lire son texte bêtement alors j’ai aussi essayé d’improviser. J’ai alors beaucoup cherché mes mots, souvent bafouillé. Mais j’y ai mis toute mon énergie, et ma voix aussi.

A la fin, certains ont réussi à créer leur blog wordpress, certains ont galéré de longues minutes à chercher un nom pas encore pris sans jamais le trouver.

Ils m’ont remercié, on m’a dit que pour une première fois je m’étais bien débrouillé, ce que je ne crois pas mais que j’ai aimé entendre. C’était aussi ma façon de m’intégrer au groupe, mon point faible. Et c’est une expérience que je ne regrette pas d’avoir vécue. Je suis même content de l’avoir fait, d’avoir dépassé mes craintes et mes limites.
Heureux aussi que personne ne l’ait filmée.

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s