Le premier pas > le premier non

Partons du principe inexact et péjorativement généralisateur que le point fort d’un homme réside plus dans ses muscles que dans son cerveau. Et inversement que les femmes sont plus fragiles physiquement mais psychologiquement sont avantagées.
D’accord ce postulat n’est pas vrai à 100% et la vérité est bien plus complexe que ça. MAIS , généralement admettons que ce soit le cas et prenons l’exemple d’une scène de drague où nos instincts prennent souvent le dessus sur un raisonnement ou une éducation, d’un côté comme de l’autre.

Avez-vous remarqué cette tendance qu’ont les femmes à dénigrer la manière dont les hommes les draguent. Soit c’est trop bourrin, soit ça manque de subtilité ou alors on ne les fait pas rêver on est trop timide, elles ne se font draguer que par les moches etc… rajoutez ce que forcément une femme vous a un jour dit…
Ne trouvez-vous pas que l’exercice lui-même de la drague tel qu’une femme la désirerait est injuste car totalement à l’avantage de celle-ci ? Vous, devez vous creuser la tête pour trouver une approche plaisante et séductrice, enchaîner sans fausse note, tout en paraissant sûr de vous mais pas trop. Vous devez faire preuve de psychologie et de talent oratoire alors que ce n’est clairement pas le point fort de la majorité des hommes, tandis qu’elle, telle un empereur romain dans une arène détient le pouvoir de votre survie ou de votre mise à mort.
Imaginons maintenant que les rôles soient inversés. Pourquoi pas finalement ? Les femmes sont parties pour gagner autant que les hommes, les incitent à partager les différents rôles qu’elles étaient avant seules à assumer. Et même si ce n’est pas encore le cas, on se rapproche doucement d’une égalité matinée d’équité entre les hommes et les femmes. On sait qu’elle est utopique, mais on essaye de s’en approcher.
Pourquoi la drague ne serait alors pas régie par cette égalité ? Pourquoi pour draguer les femmes ne seraient-elles pas obligées d’entrer sur le terrain des hommes ?
« Hey beau brun , ça te dirait une partie de tennis ? »  « J’ai acheté le dernier Call of duty on fait une campagne ? »  « Tu paries que je te défonce sur Starcraft ? » « Bonjour, vous êtes charmant. Je vous invite à boire une bonne bière bien fraîche ? »

Parce-que moi, ça m’est déjà arrivé de me faire draguer par des filles. Peu souvent d’accord, mais ce n’était pas d’une très grande efficacité ni d’une opiniâtreté qui incite à la passion amoureuse. Un stylo tombé par terre d’une manière grillée, un « je me suis fait bobo »  pour lancer la conversation en s’asseyant juste à côté de moi. Et j’en passe des plus cochonnes (genre une fille qui appose ses doigts en triangle sur son pubis) et des plus castratrices genre je t’aime donc tu es obligé de m’aimer, et des trop subtiles comme l’eye contact qui   ne signifie pas grand-chose pour moi qui aime bien observer les gens de temps en temps, même si pour toi ça veut dire beaucoup.

Bon, mais je ne me plains pas, je décris c’est tout, parce-que moi, figurez-vous que je n’ai jamais dragué d’inconnue dans la rue ou ailleurs, alors je salue le courage de ceux et celles qui parviennent à le faire, efficacement en plus.

Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir aux mentalités des deux sexes pour en arriver à une égalité des sexes devant la séduction. Parce-que non, la position classique Chasseur-Gibier n’est pas une fatalité et que non plus ça n’est pas dévirilisant ou trop décontenançant d’être dragué contrairement à certaines idées reçues ou maintenues par les femmes qui n’ont pas envie de faire  cet effort.

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s