It’s me I am crazy

Ce soir je suis allé voir le spectacle de Claudia Tagbo à l’Européen.

Etant donnée la complexité de mon avis sur ce spectacle j’ai décidé de l’organiser en plusieurs parties. Je prends mon cahier, mon criterium 0.7, mon équerre et j’y vais…

Préambule:

Il faut le savoir, je suis le mauvais élève du public pour humoristes. Trop habitué à écouter la radio, écouter la télé en faisant autre chose, quand je vais au spectacle j’ai limite envie de consulter ma Timeline pendant le show. Et puis l’humour j’en consomme beaucoup, je suis très client et donc parfois un peu difficile car connaisseur. Bref, en plus d’être timide et peu démonstratif,  je suis plutôt mauvais public.

Tout s’annonçait donc mal pour cette pauvre Claudia Tagbo, que je ne serais pas allé voir si ce n’était le cadeau d’anniversaire que j’ai offert à ma mère.

1) Claudia Tagbo à la télévision.

C’est au Jamel Comedy Club que je l’ai vue pour la première fois, et depuis elle est très souvent apparue sur mon écran. Je l’aime bien, et quand je la vois je ne zappe pas. Amateur d’athlétisme j’ai gardé en mémoire son sketch sur Maurice Green et Christophe Cheval, mais aussi d’autres sketchs qu’elle refait dans son spectacle. Bon elle aurait pu upgrader avec Ato Boldon et Christophe Lemaître, mais c’est sûr ce serait moins drôle car Christophe Lemaître est très bon.
Je l’ai aussi vue mettre le feu à la salle lors de festivals retransmis surtout sur la TNT. Elle semble réveiller les spectateurs, créer une vague d’enthousiasme quand elle performe.
Malheureusement je ne l’ai jamais vue dans Ce soir avec Arthur, sauf bien-sûr cet extrait où elle embrasse Alain Delon sur la bouche.
Voilà pour la télé.

2) Claudia Tagbo sur scène

a) L’énergie

Cette femme a une grande présence sur scène. Déjà physiquement, on la reconnait sans problème. De plus on a l’impression qu’elle a tout le temps (du spectacle) le smile. C’est d’ailleurs pour moi son atout numéro un, car en plus il est très classe, son smile. Joli et naturel.
Et puis elle bouge, danse, comme l’a dit mon père, « une vraie pile électrique ». Non mon père n’a pas encore le réflexe ion-lithium.

b) Le jeu d’actrice comme mise en valeur de la vanne

D’après ce que j’ai compris, elle n’écrit pas ses textes ou bien pas TOUS ses textes. Mais elle leur rend honneur. Bafouillage presque absent, ça va vite, les chutes sont bien amenées et souvent surprenantes. Sa gestuelle aussi participe aux rires des spectateurs. Elle imite bien ce qu’elle imite. Joue avec son regard et avec son corps. (Et avec sa langue).

c)Le piège se referme

Pour la première fois j’ai assisté à un spectacle où le public participe vraiment. Car elle le prend à parti et même si on sent qu’elle contrôle et qu’elle suit son texte, elle arrive à créer une petite mais vraie interaction et à improviser sans doute parfois.
Malheureusement.
Oui, je l’ai dit plus haut je suis timide et mauvais public et moi, quand je regarde un spectacle je ne m’extériorise pas trop et je préfère être tranquille dans mon coin plutôt qu’être pris à parti.
Or Claudia elle veut que tu ries et elle te « BLOQUE » !
Je peux enfin comprendre les célébrités invitées dans des émissions où qu’elles aiment ou non elles sont obligées de rire et de sourire sous peine d’être traitées de « mauvais client » ou de « se la pétant ».
Car oui, par peur d’être pris à parti par Claudia Tagbo et de regretter de ne pas m’être rasé la barbe, qui aurait pu être une bonne cible de moquerie, j’ai joué au parfait petit public, riant et applaudissant aux bons moments, et je n’étais vraiment pas à l’aise de tout le spectacle.
Alors bon, je ne peux pas vraiment lui en vouloir, c’est plutôt cette mode du show à l’américaine, cette technique très télégénique et peut-être appréciée du public choisi qui aura eu son heure de gloire et se la racontera devant ses potes, qu’il faut blâmer. Et puis surtout moi. Car le reste du public à part quelques rares exceptions semblait très heureux d’être là.
Ma mère, dont c’était l’anniversaire, a ri et apprécié, et c’est bien là le principal.

Conclusion

Alors non, je ne voulais pas de rappel, je voulais sortir de la salle. Oui, faire semblant de rire pendant un spectacle comique c’est honteux et ça gâche les bonnes vannes. Et ouf, je n’ai pas été pris à parti durant le spectacle.
Voilà, je ne vous ai pas tout raconté, je n’ai pas envie de trop spoiler. J’ajouterais quand même que bien que ce soit un spectacle de bonne qualité, c’est le pire auquel je n’ai jamais assisté.

Publicités

2 réflexions sur “It’s me I am crazy

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s