You don’t catch the hype, cause the hype is what you don’t have caught.

Ca me manquait les posts où on fait découvrir un lien à ses lecteurs comme au début des blogs.
Oui alors c’est vrai maintenant il y a Twitter ou Facebook, mais sur Twitter on a jamais assez de place pour en parler comme on le voudrait et sur Facebook seuls les « amis » peuvent en profiter.

Peut-être le découvrirez-vous donc ici, saluons le site Urban Dictionary , qui est vraiment up to date sur les expressions anglaises ou plutôt en majorité américaines à mon avis, qui existent et sont utilisées dans le langage courant mais pas forcément répertoriées dans un dictionnaire classique.
Très utile quand on cherche la traduction d’un mot dans un article écrit en anglais, genre par exemple au hasard un test d’ordinateur portable que j’aurais éventuellement commandé pour Noël.
Sachez que si Wikipedia ou un translator classique ne connaissent pas, Urban Dictionary, lui, connait sûrement.

Je m’en sers uniquement pour ça mais le site semble avoir plusieurs fonctionnalités et apparemment on peut y donner son avis sur une définition soumise par un internaute à la manière d’un wiki-Vie de Merde ou d’un bash-dans ton chat.

Le fait que ce soit une version américaine donne à ce site une légitimité tellement cette langue bouge et se transforme en permanence, mais ne donne pas forcément envie de s’y plonger pour un français connaisseur mais pas bilingue, comme moi. Need donc et de toutes façons une version française. On va leur montrer aux ricains, toi-même tu sais tranquille tactac ce sera trop stylé.

5 réflexions sur “You don’t catch the hype, cause the hype is what you don’t have caught.

    1. En effet, je viens de faire le test c’est surprenant ! Comme si chaque prénom avait une signification différente selon l’Etat ou le groupe d’amis qui l’utilise.
      Je pense qu’il est plus performant et plus pointu sur les expressions.

      J'aime

  1. J’ai passé un moment assez cocasse ce week-end à expliquer le verlan à une anglaise. une spécificité bien française on dirait. surtout qu’il arrive au verlan est associé son propre verlan qui n’est pourtant pas le mot original.
    Y a un truc à creuser là-dessus, non ? ;)

    J'aime

    1. Oui, c’est sûr y a quelque-chose à creuser. A une époque il y avait même la contraction de ce verlan inexact de verlan.
      Pour une femme tu disais une meuf puis une feumeu puis une feu (Pas une pho je sais). Ils ont arrêté heureusement.

      Le saviez-vous ? Le verlan n’est pas spécialement lié aux « banlieues difficilles ». Il était déjà usité par les bandits et hors-la-loi en tous genre au début du siècle dernier. (Je ne suis pas d’accord avec wikipedia sur ce point d’ailleurs.

      Quant à savoir s’il est une particularité française je ne sais pas.

      J'aime

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s