L’allégorie du tuyau d’arrosage jaune.

J’ai dans ma tête un long billet assez alambiqué qui risque de me prendre plusieurs heures à écrire. Je ne sais pas s’il en vaut la peine mais tout de même je me suis installé dans un gros fauteuil en cuir extrêmement confortable afin de l’écrire dans les meilleures conditions de confort possibles. Je pensais intituler ce billet « L’allégorie de la poule de luxe ».
Pourtant , et c’est là que je voulais en venir avec ce préambule j’ai l’impression que le bruit des cigales , le mouvement contenu et  régulier de l’eau de la piscine et l’ombre qui me protège d’un chaud soleil dangereux à cette heure mais bienfaiteur à d’autres heures me bercent et me plongent dans un profond sommeil.
Le défi étant de réussir à terminer ce billet avant de m’endor… zzzzZZZzzzzRRRRrrrrZZZZzzzzRRRRRRrrrrr.

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s