Ouuh le lover

Bonjour

J’ai été très surpris des réactions masculines que j’ai lues sur twitter à propos d’un article paru sur le site web de Glamour.

(Cliquer sur l’image pour lire l’article)

En effet je suis à presque 100% d’accord avec cet article. Pour avoir moi-même été très amoureux, j’ai ressenti exactement les mêmes choses. La confusion vient peut-être du « très » , car les nuances dans l’amour que l’on peut porter à une femme (ou un homme mais ici on parle de femme) sont nombreuses et être vraiment « très » amoureux de quelqu’un est rare.
Voici , sans les noms , ces réactions (sur twitter) qui m’ont intriguées.

Et en bonus , une réaction féminine que je n’avais pas vue avant d’écrire ce post qui apporte un autre éclairage :

Alors désolé les amis twitteriens , mais vraiment je ne comprends pas. Je trouve ce modeste article tellement vrai et bien écrit… Et moi qui pensais qu’une fille appréciait cela , les hommes très amoureux d’elles (à ne pas confondre avec les mecs collants).

D’ailleurs j’aimerais bien retomber très amoureux car c’est un sentiment agréable , dopant , grisant.
Sauf si ce n’est pas réciproque ou si c’est un amour impossible , dans ces cas là c’est aussi beaucoup de souffrance.

Il y a cette chanson que j’aime beaucoup , que j’ai souvent écoutée chantée par Nat King Cole , avec attention et mélancolie , Nature Boy qui dit cela : « The greatest thing you’ll ever learn is just to love and be loved in return. »
Je crois en cette phrase.

9 réflexions sur “Ouuh le lover

  1. Je me dénonce. C’est moi qui ai écrit le premier tweet de ta liste.
    Et je maintiens ce que j’ai écrit.
    Connaissant ton talent pour le 2nd degré, je me suis demandé si ton article n’était pas complètement ironique. Mais je pense que non. Donc j’en profite pour donner mon avis en un peu plus que deux fois 140 caractères.
    Je ne remets pas en cause toutes les bonnes choses qu’apportent le fait d’être amoureux. Je remets en cause la vision complètement caricaturale que donne cet article du mec « niais car amoureux » et de la fille qui pourrait donc en profiter pour faire ce qu’elle veut de son mec, en bonne hystérique.
    Être amoureux, pour moi, ça n’est pas passer mon temps à baver bêtement devant ma copine, ce n’est pas abandonner toute trace d’activité cérébrale pour me contenter de lui faire plaisir. Et côté fille, à mon avis, ça ne suppose pas de prendre plaisir à avoir un légume en peluche à ses côtés.
    Après, je suppose que c’est donner bien plus d’importance à ces articles qu’ils ne le méritent, mais quand même.
    Et je terminerai en disant qu’aussi bien la façon dont tu évoques le fait d’être amoureux que la chanson que tu cites pour terminer sont très justes, et que cet article est complètement à leur opposé ;)

    (faut que j’arrête les commentaires à 8h30 du matin, c’est beaucoup trop tôt :D )

    J'aime

  2. ce qui énerve dans cet article c’est qu’il est tout simplement évident et généraliste.
    Evident parce que c’est pas aller chercher loin que d’affirmer que grosso modo un mec amoureux se comporte comme une femme amoureuse (c’est en gros la thèse de base de l’article).

    Il fait une succession de généralités faciles et c’est ça qui au fond est consternant.
    Parce qu’il est suffisamment généraliste pour qu’on s’y reconnaisse tous au moins un peu. (un peu comme un horoscope qui veut tout et ne rien dire genre: faites attentions vous êtes sous une influence planétaire un peu difficile donc des tensions pourraient surgir au cours de la journée mais il est fort probable qu’on vous annonce une bonne nouvelle)

    Cet article est construit sur le même mode. Il est tellement généraliste que si tu prends un mec qui fait vraiment TOUT ce qui est écrit ben c’est un gentil toutou effacé (ce qui explique cette réaction féminine qui t’étonne tant).

    Perso j’étais un peu comme ça avant (mais version féminine évidemment). Mais je me suis rendue compte que ce n’est pas vraiment de l’amour. C’est rajouter à des sentiments (qui sont sincère et qui eux sont de l’amour) tout un tas d’attitudes qu’on pense que l’autre attend de nous.

    La formule magique de comment se comporter quand on est amoureux ou comment décoder les attitudes de l’autre n’est pas « toute faite ».
    Juste qu’un jour tu rencontres quelqu’un et ça matche.
    Peu importe que tu répondes ou pas, que tu régresses ou pas (sérieux, régresser?), que tu lui envoies 242 sms dans la journée ou aucun, que tu t’épiles ou pas.

    J’ai eu en seconde un prof de math un peu philosophe qui nous avait dit un jour: aimer quelqu’un ce n’est pas lui trouver des qualités, mais aimer ses défauts.
    Et je crois que c’est assez vrai. Et c’est tout ce que cet article ne dit pas.

    Ce que décrit Glamour c’est une espèce de caricature du pseudo mec parfait qui comblerait les angoisses de filles névrosées et/ou en grand manque affectif.
    Ce qui y est écrit n’est valorisant ni vrai, ni pour les hommes ni pour les femmes

    J'aime

  3. L’article de Glamou décrit un mec guimauve et niais à souhait…
    Non, être amoureux n’est pas une émasculation.
    Il faut garder un certain équilibre.. Sinon ça vire au pathos.. et j’imagine que ça doit faire fuire les filles.

    Bon après si on enlève la partie extrème et carricaturale.. pourquoi pas.

    J'aime

  4. Je ne sais pas . Je l’ai lu avec beaucoup de légèreté. C’est ce que Glamour est aussi.
    Et je ne pense pas que les nanas qui le lisent (dont moi :) ), prennent l’article autant au sérieux que vous autres, par exemple. ;)

    J'aime

  5. @Sharky : Non non , bien pensé , premier degré.
    Je n’ai pas l’impression que soit décrit un homme niais dans cet article. Le point numéro 1 décrit un homme heureux tout simplement. Et je ne suis pas sûr d’avoir la même définition que toi d’hystérique. Tu voulais écrire opportuniste ?
    Pour le reste je suis d’accord. Sauf que je ne pense pas que l’article décrive un « légume en peluche » (j’aime bien l’expression).

    @Joelle : Si je comprends bien , pour toi être « généraliste » c’est consternant ? Le fait que ce soit évident , ben apparemment ce n’est pas évident pour tout le monde ; cf la 2ème et la 4ème réaction de mes potes followés twitteriens.
    Ta comparaison avec l’horoscope , désolé mais je ne suis pas d’accord. L’horoscope on ne sait pas s’il est juste, ici il suffit de poser la question à des mecs très amoureux et on sait à peu près si ce qu’on écrit possède un fond de vérité ou pas.
    Pour moi , être amoureux c’est aussi trouver des qualités à quelqu’un , ça me parait essentiel.
    Le fait que ce ne soit pas valorisant , que ce soit une caricature , je ne sais pas , je te laisse le bénéfice du doute.
    Pour le reste , je suis d’accord avec toi je n’ai rien à ajouter.

    @Alex C. : Juste un truc , j’espère que faire appel à ses émotions ne fait pas fuir les filles. Evidemment si c’est trop , je comprends. Mais je pense qu’elles nous reprochent assez de ne pas divulguer nos émotions pour savoir les accepter quand on les exprime.
    Pour le reste je suis d’accord , sauf sur niais.

    @Angele : Je crois que je suis le seul à avoir pris cet article au sérieux , les autres l’ont compris et me répondent gentiment en me disant ce qu’ils en pensent et je les en remercie. Pour le reste , d’accord avec toi.

    @All , je suis allé voir la définition de niais sur wikipedia , et peut-être alors que l’article décrit un homme niais. Etre très amoureux va peut-être de pair avec être niais je n’en sais rien.
    Merci à tous et toutes pour vos réponses :)

    J'aime

  6. Disons qu’un homme qui ne fait plus homme perd ses qualités d’homme. Tu me suis ? Donc unmec qui montre ses sentiments, d’accord, mais pas dégouliner à ce point là. Demi-mesure. L’article décrirt le mec amoureux comme une serpillère.

    Ca vous plait les filles une serpillère ? Je veux dire en dehors de la friend zone ?

    J'aime

  7. Ben oui les généralités je trouve ça consternant, ça « gomme » les particularités de l’individu, ce qui en fait la personnalité. C’est vouloir faire rentrer tout le monde dans la même case. Tu peux interroger tous tes potes tu n’en tireras jamais une vérité absolue ou une généralité qui se vérifirait à tous les coups.

    Et j’ajoute (mais là ce n’est qu’un point de vue totalement subjectif) que sont généralement ces particularités qui nous font craquer chez l’autre.
    Ces petits riens qui nous feraient faire des folies. Tout quitter.

    Si je reprends ton argument sur l’horoscope il suffirait que je trouve quelques amis dont l’horoscope s’est vérifié pour affirmer que l’horoscope est vrai?

    Je n’ai jamais dit qu’aimer quelqu’un ce n’est pas lui trouver des qualités.
    Je dis juste que ce n’est pas QUE ça.
    Et qu’aimer aussi les défauts de l’autre (ou aimer l’autre avec ses défauts et tel qu’il est) (ce que quoi l’article fait totalement l’impasse) c’est important.

    J'aime

  8. ah sinon suggestion rigolotte pour continuer sur ce sujet: allez voir la pièce « le presque grand amour » au petit théatre des variétés.
    ça traite EXACTEMENT de ça et en plus c’est très drôle :)
    (et y a des réducs sur billet-réduc (la place est à 12 euros), et non j’ai pas d’actions et je ne connais pas les comédiens).

    J'aime

    1. Juste , l’article ne fait pas l’impasse sur « aimer les défauts de l’autre » , paragraphe 4 « l’homme en amour est décontracté face à nos défauts ». Alors je sais que tu ne parles pas forcément des mêmes défauts et que les défauts décrits dans l’article sont des versions édulcorées de la réalité. Mais quand même…
      Merci pour la suggestion :)

      J'aime

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s