LOST, quatrième dimension : le temps.

La situation est simple :

  • Soit le dernier épisode de Lost est épique , répond à toutes les questions , résoud toutes les énigmes et j’ai loupé la meilleure série de l’histoire jusqu’à présent et je suis vraiment un abruti incapable de déceler le talent , l’air du temps , la hype , là où ils se trouvent.
  • Soit le dernier épisode de Lost est un fiasco , et là j’aurai le droit de me moquer de tous ces moutons broutant l’herbe là où les américains et leur culte du toujours plus leur dise qu’elle est plus verte.
  • Soit j’ai raté un des plus grand kiff du monde.
  • Soit j’ai su déceler les abberrations d’une série mélangeant tout et n’importe quoi juste pour accrocher le télespectateur et le faire consommer de la télé et de la pub.
  • Soit j’achète l’intégrale en DVD.
  • Soit je ris à l’idée de ne pas avoir gâché mon temps bêtement.

M’est idée que la vérité se trouve à peu près au milieu de tout ça. (NB: J’ai vu environ 2-3 épisodes de Lost pour l’instant et de toute ma vie)

Update: (SPOILER INSIDE !!!) Après avoir lu quelques twits et quelques spoilers j’ai bien l’impression que les télespectateurs de Lost se sont fait entuber. Si j’ai bien compris ils sont tous morts lors du crash et étaient au purgatoire.
Ca sent la fin bâclée et décidée au dernier moment , la fin qui permet de justifier toute la série globalement mais certainement pas dans les détails. La fin bien pratique comme l’existence du purgatoire qui n’a jamais été prouvée.
Rappelons que la devise inscrite sur les billets de banque américains est « In god we trust » , sachant que je suis athée et assez peu sensible à la religion je comprends pourquoi je n’ai pas accroché. Je pense que Lost fait appel à des mécanismes auxquels je ne suis pas très réceptif.
Pourtant il me semble que le plus important dans cette série est le chemin parcouru par les télespectateurs et non pas la fin. Ils lui sont reconnaissants de les avoir émus , intrigués , baladés , enthousiasmés… Le seul problème étant selon moi le manque que cette série risque de provoquer. Manque que je ne connaitrais pas mais qui ressemble au manque qu’on ressent lorsqu’on arrête de fumer , non ? J’exagère ? Je ne sais pas , je sens ça comme ça.
D’ailleurs on peut se demander à quel point les auteurs de Lost se sont basés sur des techniques scientifiques d’écriture et de manipulation du cerveau des télespectateurs pour créer en eux une addiction. Après tout ils se servent largement de la science dans l’histoire et y montrent qu’ils en ont une certaine connaissance.

Quant à moi je me serais laissé une fois entraîner dans la folie Lost lors de la rédaction assez compulsive , rapide , et passionnelle de ce billet.

5 réflexions sur “LOST, quatrième dimension : le temps.

  1. Je crois, Mathieu, que tu t’emportes trop vite.
    Je pense que la série ne manquera à personne au bout de quelques jours. On passera à autre chose. Tant de séries sont au menu, le turnover est tellement important que s’attacher de nos jours à une série devient difficile. Mais peut-etre me trompe-je. L’offre pléthore fait que le manque ne peut reellement s’installer aux vues de la qualité des séries proposées depuis une décennie. Je n’ai pas la sensation d’avoir gâché mon temps (punaise de toute facon, je perds déjà mon temps à m’attacher à des tas de choses inutiles et superficielles ^^)

    Et puis, perso, je n’ai pas été décue par la fin. Effectivement, il reste des questions auxquelles les scenaristes n’ont pas repondues. But who cares! J’ai aimé la facon dont ca s’est termine. Le mystère participe depuis le début, à la trame de la série. Beaucoup des questions que les telespectateurs réguliers de la série se posaient ont été répondues.

    Et je ne sais qui parle de « purgatoire » mais je trouve le mot inapproprié. C’est plus un entre-deux monde où leurs âmes vivent dans un havre de satisfaction et d’utopie.

    Puis je n’ai pas l’impression d’avoir ete « un mouton ». J’ai suivi cette serie durant six ans de mon plein gré et avec une envie certaine malgré de temps à autre l’impression d’avoir été menée en bateau par les scénaristes. Autrement j’aurais agi comme toi et beaucoup d’autres personnes qui ont lâché la série au bout de quelques épisodes (et vous êtes plus nombreux que nous téléspectateurs réguliers). Je n’ai pas regardé Lost parce que c’était LA série à voir. Seulement je comprends que les histoires tordues et compliquées de chacun des personnages, l’obligation de suivre la série régulièrement pour ne pas se perdre dans les méandres du scenario peuvent décourager ou amener à créer de l’indifférence voire détester la série.

    Et ne pas suivre Lost, Mathieu, ne fait pas des gens, des idiots, des gens méprisables, des incultes ou que sais-je encore. Je ne le pense pas. Et les autres non plus. :)

    Et puis tu n’achètes pas l’intégrale en dvd… tu les télécharges voyons ;)

    J'aime

  2. « Si j’ai bien compris ils sont tous morts lors du crash »

    FAUX, les flash-sideways (Ouais, j’utilise des termes autres que réalité alternative pour avoir l’air plus intelligent)prouvent que les évènement survenus sur l’ile est bien réelle vu que les protagonistes se souviennent des moments passés sur l’ile. Et vu que la réalité alternative est une sorte de transition entre la vie et la mort (en tout cas pour moi) pour qu’ils se souviennent des moments passés sur l’ile (c’est gnan gnan mais bon).

    Après, certes ils ne répondent pas clairement a toutes les questions, les réponses ne sont pas dans un beau plateaux repas, et laisse plus ou moins le téléspectateur réfléchir (d’ailleurs, fin un peu ouverte ~).

    Perso, étant fan de Lost, c’est vrai que je m’attendais a des révélations cru mais cette fin me plait…

    Su ceux ;)

    J'aime

  3. Après avoir lu quelques impressions en français , dont les votre Angele et Belllcross , il me semble que cette fin est mieux faite que je ne le croyais.
    Ceci dit elle me paraît tout simplement être comme un épisode lambda de Lost , avec ses réponses et ses questions.
    Donc vous vous êtes fait entuber , on vous a fait manger du gloubiboulga et vous en reprendriez presque.
    Ces mecs, les auteurs, doivent forcément avoir du talent. Un talent particulier , qui ne m’a pas vraiment touché.

    J'aime

  4. Le début de Lost était sincèrement bon, enfin on aime ou pas mais en tout cas il y avait quand même un certain niveau de qualité. Ça s’est dégradé au fil du temps pour arriver à ça.
    Quelle misère.
    Un bon conseil, si tu n’as vu que la première saison, ne regarde pas les suivantes. Imagine-les plutôt, ce sera toujours mieux que ça.
    J’arrive pas à croire qu’il y a des gens qui ont aimé ce final. Non seulement il ne répond à aucune question intéressante, mais en plus ce n’est que de la mièvrerie insupportable, des clichés baveux…
    Tout ça pour ça, tout ça pour ça…

    J'aime

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s