J’étudie la télé n°1 : Les feux de l’amour.

Les feux de l’amour (ne pas confondre avec « j’aime les phos ») est un soap américain diffusé sur TF1 , 4 fois par semaine à 14 heures. Ca fait je ne sais combien d’années que ce soap tient (wikipedia le sait, ça) , avec à peu près toujours les mêmes personnages et les mêmes acteurs principaux (qui changent quand même régulièrement) , et rien que pour ça , je trouve qu’il mérite le respect.

Alors oui ma grand-mère en Israël le regardait uniquement parce-que les gens étaient beaux , mais ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus grave.

En effet , depuis tout ce temps , ces gens grandissent , prennent de l’âge , font des enfants et là je dis attention , à force de faire des enfants uniquement entre eux les mecs vont finir par enfanter des tarés consanguins.

Dans les feux de l’amour tout le monde est à peu près beau. Les mecs font de la muscu , les filles sont inscrites au pilates , et tout le monde se parle bien. Si on les écoutait on pourrait penser qu’ils sont tous merveilleux , qu’ils se comprennent les uns les autres , qu’ils feraient tout pour s’aider s’ils en avaient besoin , mais il faut savoir pénétrer cette première couche d’hypocrisie-politesse-enthousiasme à l’américaine car en réalité ils se font tous  ou se sont fait des coups de putes. Ils essaient de se ruiner les uns les autres , se mettent des bâtons dans les roues , pratiquent régulièrement l’adultère… et encore , ça , ce sont les « gentils ».

Oui car dans les feux de l’amour il y a aussi les méchants. Ils apparaissent quand la machine ronronne , que tout va bien du côté de Genoa City et ce sont de vrais méchants. Hypocrites , jamais ils ne se diront méchants. Ils ont juste quelqu’un à tuer parce-qu’un jour ils ont été largués ou autre raison plus ou moins bidon. Plus vicieux , il y a les méchants qui se transforment en gentils , mais on ne sait pas si ça va durer ; et les gentils qui se transforment en méchants alors qu’on croit qu’ils sont gentils.

Ils retournent  leurs vestes , je n’ai pas fait d’études là-dessus mais ça doit être cyclique , quand le logiciel des auteurs leur dit que c’est le moment.

Parmi les principes de narration des Feux de l’amour , il ya l’histoire qui avance petit pas par petit pas et l’élasticité du temps.
Autant , si rien d’intéressant ne se passe , comprenez un conflit , ou une scène d’amour ou une discussion qui fait avancer les intrigues , on peut passer d’un jour à l’autre en une seconde. Autant , si une gentille est séquestrée par un méchant et essaie de s’échapper pendant son absence , une heure peut durer sur trois semaines de feuilleton.

Bref , c’est un peu du n’importe quoi , mais c’est scotchant , grâce à des ingrédients savament dosés , aussi au fait que si on lâche le feuilleton un moment on peut s’y retrouver et malgré tout les accroches sont suffisemment bien faites pour qu’on ai envie de revenir au prochain épisode.

Alors certes, pour la plupart, vous allez me dire que Les feux de l’amour c’est de la merde. Mais je vous répondrais simplement que non.

8 réflexions sur “J’étudie la télé n°1 : Les feux de l’amour.

  1. ah mais tu ne parles meme pas des raccourcis dans le temps. Les enfants qui ont 10 ans et un jour, comme ca, par l’operation du saint-esprit, se retrouvent ados de 16 ans alors que l’histoire suit toujours son cours.
    (oui oui ce putain de soap est prenant, j’ai regardé pendant un moment mais je suis sure que si je reprenais – et c’est ca la magie du soap – le temps n’aura pas temps défiler que cela)

    J'aime

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s