Je rentre et je sors

Burn after reading est censé être une comédie , des frères Coen . Pas forcément très drôle pour moi , la salle riait pourtant de bon coeur.
Comédie certes , mais grinçante et empreinte de réalisme , même si parfois caricaturale. Jouant tour à tour avec le comique de situation , celui des personnages , et quelques vannes ; les frères Coen ont injecté leur humour et leur sens du pathétique sur une trame plutôt sérieuse et un scénario bien ficelé.
Personnages crétins ou plutôt ayant une part de crétinerie et une pas , qui , soit par appât du gain , goût de la luxure (et du jogging) , attrait pour l’alcool et l’énervement facile ou volonté de réviser chirurgicalement son physique , se mettent dans des situations loufoques et inextricables ; comme aiment les frères Coen les y pousser.

clooneysgunUn des tournants du film

On peut y voir une critique de la bureaucratie George W.Bushienne , mais aussi du culte américain de l’apparence , ou encore de l’hypocrisie et des faux-semblants.
Une petite pique également envers les sites de rencontre sur internet.
Le titre , qui fait allusion à , selon moi , un espionnage de pacotille que l’on retrouve dans le film est moyennement bien choisi , car l’espionnage n’est là qu’en ligne de fond. Mais j’aurai pu écrire aussi que ce titre était justement bien choisi car l’espionnage y est toujours présent , en ligne de fond. Je pense cependant qu’il est secondaire et que c’est la construction des personnages , galerie de portraits au vitriol , « double-face » façon Batman , qui est primordiale dans ce film.

Inventif et bien filmé , je ne me suis pas ennuyé , je l’ai vu en V.O. sous-titrée , je n’ai pas beaucoup ri mais la salle si , et en gros j’ai trouvé le film moyen bien… 2,5 « Ouiii » et 2,5 « Bof » (aucun « Non »).

Let’s go bowling.

Publicités

5 réflexions sur “Je rentre et je sors

  1. Merci les gars. Moi je vois plein d’erreurs et de trucs qui ne me plaisent que moyennement. Exemple: « Au vitriol » , je ne sais même pas ce que ça veut dire…
    Mais c’est sympa :)

    J'aime

  2. Même si je vais peut-être paraître idiot je vais te répondre que « je rentre et je sors » est une allusion private à moi-même donc difficile à comprendre pour mes lecteurs je le concède. « Burn after reading » le titre du film , et « Let’s go bowling » la phrase gimmick d’un autre film des frères Coen, « The big Lebowsky » , gimmick que j’aime bien ; j’avoue je me la joue un peu perso sur le coup.

    J'aime

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s