20 minutes de bonheur

C’est le titre d’un documentaire sur la fabrication d’une émission de télé , « Y’a que la vérité qui compte » jadis présentée et produite par Pascal Bataille et Laurent Fontaine et diffusée de 2002 à 2006 sur TF1 .
Oren Nataf et Isabelle Friedman nous montrent les différentes phases de la création , en commençant par tout le travail laborieux de préparation accompli par les employés de la maison de production , surtout des jeunes femmes d’ailleurs .
On y voit différentes fonctions occuppées par des membres de la team . Celles qui sont chargées de retrouver ou de contacter des « invités » qui ne savent pas qu’ils vont participer à l’émission . Un mec qui s’occuppe d’une participante qui a demandé à recontacter une ancienne amie pour renouer des liens avec elle . Bataille et Fontaine à qui on expose les cas que l’on voudrait traiter dans l’émission et qui jouent souvent le rôle de contradicteurs, essayant de trouver les défauts des dossiers qu’on leur présente .

L’émission en elle-même n’est présente que dans une petite partie du documentaire . Ce qui m’a frappé personnellement c’est la différence totale d’attitude de Bataille et Fontaine entre le off et le on air où ils font preuve d’une maîtrise totale de leur discours . De grands professionnels dans mon oeuil d’amateur de télé.

Tout le long du documentaire la présence d’une personne est mise en lumière , le directeur artistique de l’émission. Travailleur de l’ombre , il est là pour gérer tout ce que les autres ne savent pas gérer . Sa personnalité tranche un peu par rapport à celles des autres employés et des patrons eux-mêmes car il doit faire preuve de sensibilité et de psychologie pour driver les participants .

Et le légendaire cynisme des requins de la télé me demanderez-vous ? Il est matérialisé par les rapports d’audimat . Chaque fois qu’il y a une vérité difficile à dire , comme à un moment , le fait qu’une candidate ne passe pas , est moche , c’est une réflexion en rapport avec l’audimat.  Il est vrai que le cynisme est aussi présent lorsqu’il y a manipulation humaine . Quand par exemple on essaie de convaincre à tout prix une personne de venir participer à l’émission , parce-que cette fois-ci on manque de sujets .

La dernière partie montre les candidats après l’émission . Heureux de s’être retrouvés , pour la plupart.

Je retiendrais :

Le besoin d’audimat qui pousse parfois les producteurs Bataille et Fontaine à être cruels envers leurs employés , et cyniques envers les participants de l’émission.

L’anniversaire d’une collaboratrice de l’émission avec un gros gâteau , tandis qu’un des participants dont c’est l’anniversaire a été fêté avec un minuscule verre rempli d’on ne sait quoi et décoré d’une seule et petite bougie.

La dureté avec laquelle un des caméramen de l’émission traite une participante très timide .

Les « fais comme quand ça t’arrive, pour la caméra » , qui travestissent la vérité .
………………….

J’en suis sorti intéressé , mais aussi un peu dégoûté par la télé et sa fabrication pleine de prises de tête et parfois de cynisme.
Il ne faut certes pas généraliser , mais pour revenir à un précédent post , après avoir vu ça je n’ai plus envie de me ridiculiser dans une émission quelconque .

Publicités

8 réflexions sur “20 minutes de bonheur

Laisser un commentaire à Matyeu qui de ce fait vous idolâtrera

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s